AXE[S] DE RECHERCHE[S]

A l’interface du paysage, de l'architecture et de l’ingénierie, nous cherchons de nouvelles approches du projet pour inventer une ville innovante, douce, connectée et résiliente. Au travers de nos projets, nous tentons d’apporter de nouvelles réponses sur les différentes thématiques du développement et de l'aménagement urbain.

Effacer les frontières entre Paysage et Architecture


Le paysage et l’architecture fusionnent, dépassant les clivages de deux professions résolument liées.

Dans cette voie, notre atelier interroge l’acte de bâtir par l’angle du paysage. Nous nous intéressons aux espaces délaissés et plus particulièrement aux zones inondables afin de proposer une alternative aux enjeux de la densification urbaine. Au-delà des problématiques techniques liées à ce type de construction, la dimension sociale de l’architecture nourrit un mode de vie alternatif, au plus près de la nature.
Questionner la valeur du paysage en immisçant la ville dans la nature, au lieu d’introduire la nature en ville, permet de porter un regard différent sur les enjeux du réchauffement climatique.

Le paysage est un large domaine qui ne se résume pas simplement aux espaces verts, aux coeur d’îlots, aux parcs. L’architecture du paysage concerne l’ensemble des espaces extérieurs d’un projet, qu’ils soient minérals ou végétals. La synergie entre architecture et paysage produit un projet tourné vers son contexte, elle créée une relation et une continuité entre les usages, une appropriation du sol et des façades et donc de l’architecture par la ville.

Vers une réapropriation des espaces naturels et aquatiques en ville

A l’aire des villes denses et connectées mais tournées vers la nature et le local, l’enjeu est clair: intégrer la nature au projet au travers d’une identité nouvelle capable de faire sens pour la région et ses habitants.


Nous tentons au travers de sujets précis, notamment autour de la métropole Nantaise qui se réinvente aujourd’hui pour devenir précurseur en la matière, de faire émerger de nouvelles passerelles entre la ville, son fleuve et ses berges.

Nous cherchons pour cela à inventer un cardre bati inédit supporté par un projet paysager intelligent sur le plan environnemental. Présents lors de  réunions de concertation autour du développement de la métropole Nantaises, de l’édification de son PLU(M) et de ses engagements pour la Loire, nous avons identifié les sites en secteurs ZAC soumis à concours ou en diffus capables de voir émerger de nouvelles formes urbaines. Nous cherchons à sortir des constructions classiques issues d’une signature d’architecte ou d’un objectif labélisé pour proposer une réelle alternative autour de la nature en ville.

Nature et densification urbaine

Longtemps opposées, la nature et la ville recherchent aujourd’hui une nouvelle manière de coexister, bien loin du simple souci d’esthétisme (et d’hygiénisme) dont faisaient échos les espaces verts des années 70.

La réintroduction de la nature en ville s’accompagne d’une montée des préoccupations environnementales. Si le désir de nature des urbains n’est pas un phénomène nouveau, l’Homme semble aspirer à un retour à la Terre (lien qui le lie à l’échelle de son territoire). La prise de conscience des citoyens face à ces questions de société est marquante. Par «nature», le citadin entend souvent une nature domestiquée, transformée...

Cependant on observe depuis quelques temps un changement de comportement, de perception mais également d’attentes vis-à-vis de cette nature. Le citadin semble aujourd’hui changer de paradigme pour laisser une forme plus libre de nature se développer, favorisant les aspects écologiques de la biodiversité. Celle-ci prenant ses quatiers dans les parcs, les jardins et les interstices urbains. Le désir de nature en ville semble aujourd’hui admis comme une évidence. La proximité des espaces verts est le premier critère de choix pour un logement, devant l’accessibilité aux commerces, les transports collectifs, ou la proximité de leur lieu de travail. La nature urbaine est donc bien considérée comme un élément constitutif du bien-être en ville.